26 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur
 Sujet :

Les différents types d'isolants

 
n°2638
32jpo1956
Toujours +
profil
Posté le 06-12-2008 à 09:59:27  answer
 

Salut à tous, je suis surpris par l'engouement sans retenu de la plupart des aménageurs pour l'isolation mince multicouches !
 
Leurs  caractéristiques isolantes thermiques sont de 15 à 20 fois inférieurs aux isolants traditionnels (laine de verre ou de roche). D'autre part l'isolation phonique est pratiquement nulle.
L'autre soucis: il n'est pas du tout pare vapeur et peut engendrer facilement de la condensation par trop d'étanchéité justement !
Le seul vrai intérêt de ces isolants dit minces et multicouches est sa capacité à réfléchir la lumière et la chaleur donc très utile en protection vitrage vers l'extérieur en été et vers l'intérieur en hivers pour la radiation et le rayonnement de la chaleur.
Sa seule capacité isolante limitée est l'emprisonnement et l'immobilité de l'air dans les bulles plastiques, matière peu recommandée.  
J'ai bien l'impression qu'il s'agit d'un phénomène de mode et de marketing.
Il n'est pas reconnu par les vrais pros et porte le nom de "compléments éventuels d'isolation" et dans certaines configurations.
 
D'autres solutions isolantes sont possibles pour la même épaisseur, bien plus efficaces et pas forcément plus chères.
 
Voilà, c'est dit.  
JPO.


Message édité par francois57 le 06-12-2008 à 20:29:06
n°2640
jose6440
profil
Avatar
Posté le 06-12-2008 à 10:23:47  answer
 

salut 32jpo1956
 
tu a tout a fait raison et je dirai que c'est pire que ceux que tu dit ,!!!
 
il y a deja un topiq dedier a ce sujet sur le forun http://forum.tousencar.com/tous-en [...] t_23_1.htm
 
pour ma par avec l'aide de racer163 je vais faire de la mousse polyuretane projeter, sur les parois aux plafond et sur toutes les parois du garage    
 
a+ jose


---------------
http://jose6440.skyrock.com/
 
Nouveau  projet  http://joseb10m.skyrock.com/
n°2642
32jpo1956
Toujours +
profil
Posté le 06-12-2008 à 10:51:13  answer
 

Toujours moi,  
je compte garder l'isolation plafond d'origine de mon S53 mais en rajoutant à la laine de verre une fine couche de polyéthylène et un frein vapeur cellulosique. Pour les parois latérales et le plancher je vais rajouter des plaques souples en fibre de bois à la fois isolant thermique et phonique. J'ai quand même acheté un rouleau minces multicouches mais pour faire des panneaux mobiles à fixer sur les vitres (surface gardée importante sur mon S53) en complément "nuit l'hivers" (alu vers l'intérieur) et "jour été quand absent" (alu vers l'extérieur).
Il y a quatres facteurs déterminants pour l'isolation thermique la résistance thermique, la conductivité thermique, le frein vapeur et l'épaisseur disponible. (en dehors de l'étanchéité de la parois externe et du système de ventilation modulable). Donc presque tout faux pour le multicouches en dehors de l'épaisseur.
JPO.


---------------
JPO
n°2643
32jpo1956
Toujours +
profil
Posté le 06-12-2008 à 11:14:55  answer
 

Jose, pour le polyurétane , c'est une bonne chose pour le garage. Pour le bus je me poserais la question sur le côté fixe, manque de souplesse et d'aération + frein vapeur. Je ne suis pas du tout un spécialiste mais j'aime savoir justement que je peux modifier facilement ce que je fais pour l'évolution des choses. le côté non définitif et non galère à enlever au cas où !
Mais c'est personnel.  
Après pour le côté écolo, il faut savoir que le polystyrène et ses dérivés sont facilement recyclables en industrie, la fibre de bois provient de résidus ou chutes mais que le liège (au demeurant très bon isolant thermique et phonique) "bouffe de la forêt". Un autre soucis c'est la résistance au feu classe M1 et autres ... Je cause, je cause ...
JPO.


---------------
JPO
n°2649
djy
profil
Avatar
Posté le 06-12-2008 à 12:00:22  answer
 

Bonjour
Le liège ne bouffe pas de la forêt, il est un produit valorisé des chênes lièges qui ne sont pas détruits dans le ramassage des écorces si le travail est fait par des pros.
A noter qu'il est ininflammable, très bon isolant thermique et phonique et 100% recyclable.
Il est toutefois un peu cher.
Daniel


---------------
djy
n°2654
francois57
profil
Avatar
Posté le 06-12-2008 à 20:24:47  answer
 

José,

 

tu dis vouloir isoler tout en mousse de polyuréthane, pourquoi n'as tu pas choisi le styrodur? du moins quelles sont les différences? moi j'ai mis du styrodur pour des questions pratiques comme le dit 32jpo1956, car si un jour je démonte, j'enlève les dalles rentrées en force entre les longerons.

 

32jpo1956

 

qu'as tu au plafond de ton S53? moi j'avais rien, certainement une option, mais j'ai de la laine de verre emballée dans du plastique sur les cotés. J'ai conservé celle là (inutile de venir changer pour autre chose) et de toute façon, en isolant les vitres à la laine de roche entre des tasseaux, ça crée une surépaisseur, donc je ne fais que rajouter.

 

je pense que je vais utiliser également du polyuréthane au plafond, car les plaques de styrodur font 60 de large, et je découpe de quoi combler 3 alvéoles du plafond dans une plaque, donc il me reste 5cm environ soit devant, soit derrière la plaque de styrodur. Ca me sert à faire passer un réseau élec quelconque puisque certains des longerons sont percés, et je vais combler avec du polyuréthane.

 

ps. J'ai changé le titre du sujet afin qu'on sache de quoi ça parle directement


Message édité par francois57 le 06-12-2008 à 20:28:21

---------------
http://saviem.skyblog.com
n°2656
MarcP
profil
Avatar
Posté le 06-12-2008 à 22:37:22  answer
 

Pour ma part l'isolatiuon est en deux parties : la chambre est isolée avec 4cm de laine de verre en plus de l'isolation d'origine, histoire d'etre relativement bien isolé phoniquement et thermiquement (quand tu dors dans un endroit bruyant c'est agréable).
Le reste 5 couches (soit 1cm) de mousse de polyethylène (non toxique) pour améliorier l'isolation de base du car (4cm de styrodur).


---------------
Linux : Un problême, une commande
Windows : Une commande, un problème
n°2660
32jpo1956
Toujours +
profil
Posté le 11-12-2008 à 02:43:01  answer
 


djy je suis d'accord avec toi pour le liège c'est certainement le meilleur isolant à la fois thermique, phonique et même anti vibratoire. Il est imputrescible et à une bonne résistance au feu. Mais la production excessive  souvent mal contrôlée peut poser certains problèmes écologiques mais comparés à d'autres produits ce n'est pas grand chose   me a culpa !
 
Quelques infos trouvées :
 
 
Les différents types d'isolants
 
    Les laines « minérales » :
    Ce sont sans doute les plus connues et les plus utilisées (laine de roche - laine de verre), elles ont fait leur preuve et ont été améliorées puisqu’elles résistent maintenant mieux à la compression au cours du temps, c’était le principal défaut.
    A base de produits naturels elles contiennent peu de liant. Elles sont recyclables à l’infini.
    On peut constater des allergies de contact, qui sont en fait liées au produit légèrement abrasif contenu dans l’isolant, le calcin de la laine de verre.
 
 
    Les laines « naturelles » :
    Ce sont les laines de chanvre, de lin, de coton, de bois, mouton, plume de canard…., tous ces produits sont à la base naturels mais ils doivent subir des traitements pour être ignifugés comme le traitement par sel de bore, or, le borate et/ou l’acide borique, ont été classé comme produits « toxiques pour la reproduction humaine » par l’Union Européenne en octobre 2007. Ces produits doivent aussi subir des traitements pour les laines animales contre le développement de larves entre autre, ces traitements sont aussi souvent d’origine chimique.
    Tressés, on utilise des fils de polyester; ils sont difficilement recyclables en fin de vie à hauteur de 10 à 25% suivant les laines.
    Il ne s’agit pas de lancer un discrédit sur ce type de produit mais d’informer le consommateur sur la réalité.
    Chacun pourra ensuite faire son choix en toute connaissance de cause.
 
 
    Le liège :
    Produit naturel, il est issu d’une variété de chêne spécifique.
    Conditionné en panneaux ou en vrac, c’est un excellent isolant car sa structure est composée à 96% d’air. L’écorce est broyée et expansée à haute température grâce à la vapeur d’eau. Les billes de liège s’agglomèrent entre elles grâce à la présence d’une résine (la subérine) contenue directement dans le liège. Ce produit ne nécessite pas de pare-vapeur. Il peut s’utiliser pour tous types d’isolation. Sa production est issue d’un processus renouvelable moins rapidement car issu du chêne-liège. Ce matériau reste cher. Il doit être réservé à des usages limités.
    Léger, imputrescible il ne se déforme pas avec le temps. Il possède un classement au feu B2 et est auto extinguible; il ne dégage pas de fumées toxiques.
 
 
    La fibre de bois :
    Ce produit connaît un engouement important surtout pour les constructions bois, ossature bois… elle est constituée de fibre de bois agglomérée avec la propre lignine du bois, le liant est constitué par des fibres polyoléfines. Ce produit est classé comme peu inflammable B2 ex (M1), il ne dégage pas de fumées toxiques. Il est traité ignifuge par une solution d’ammonium polyphosphate ou de sel de bore. Il faut noter également qu’il existe des panneaux de fibre de bois, traités au latex, ce qui les rend imperméables, mais respirant, pouvant être utilisés comme pare pluie, en remplacement des pare-pluies bitumés ou à base de polyuréthane.
 
 
    Les isolants synthétiques :
    Le polystyrène expansé est fabriqué à partir du naphta, produit issu du raffinage du pétrole, ce qui permet une valorisation de ce produit. Le polystyrène est composé de 2% de matière et de 98% d’air, on obtient tout d’abord un monomère styrène se présentant sous forme de petites billes polymérisées en présence de vapeur d’eau et de pentane, qui sont dilatées puis expansées grâce à la vapeur d’eau. Elles peuvent atteindre jusqu’à 50 fois leur volume initial.
 
    Ce produit est insensible à l’eau et imputrescible, le grand nombre de cellules d’air intégrées dans la structure même du produit lui permet de jouer le rôle de barrière aux flux thermiques chauds ou froids et d’atténuer de manière considérable les échanges thermiques. Il garde donc ses propriétés thermiques, acoustiques et mécaniques dans le temps. Sa mise en oeuvre est très facile puisque le polystyrène est léger, il ne nécessite aucune protection puisqu’il est inerte et ne génère aucun produit allergisant. Il ne libère pas de composé organique volatile (COV).
 
    En fin de vie, celui-ci est totalement recyclable, il sera soit broyé pour produire à nouveau du polystyrène, ou ajouté à d’autres produits comme le béton pour fabriquer du béton allégé, il pourra être fondu, extrudé et cisaillé pour fabriquer d’autres polymères.
    Ce produit est inflammable, vous pouvez demander un PSE ignifugé en cas de besoin. En brûlant, il libère du CO2, du CO, de la vapeur d’eau, de la suie mais pas d’autre gaz.
    Le polystyrène extrudé est fabriqué comme le PSE: panneau de mousse plastique constitué de fines alvéoles fermées contenant un mélange d’air et de gaz réfrigérants (fluorocarbone), ce qui lui confère un pouvoir isolant et surtout une résistance mécanique exceptionnelle; ce produit est obtenu par un procédé d’extrusion en continu.
 
    La mousse polyuréthane est un isolant à structure alvéolaire, composée de petites cellules renfermant un gaz à faible conductivité thermique. Son classement au feu est C (exM2).
 
    Les propriétés de la mousse de Polyuréthane dépendent :
    - des composants chimiques
    - de l'agent gonflant
    - de la nature des parements
 
    La perlite :
    Il s’agit de roches (volcanique pour la perlite et la pierre ponce, mica pour la vermiculite) souvent utilisées en vrac pour isoler les combles et les vides de construction. Par leur poids, elles apportent une inertie thermique, ce qui en fait de très bons isolants. La vermiculite est classée A1 donc totalement incombustible (ex M0). Elle est totalement naturelle, n’irrite pas et ne possède pas d’agents allergènes. Sa durée de vie est illimitée dans le temps. Stable et inerte, elle n’attire ni les rongeurs, ni les parasites animaux ou végétaux.
 
 
    Isolant « dit » mince :
    C’est en fait un complexe isolant semi-rigide mince.
    Il s’utilise la plupart du temps en isolation de type sous-couverture même si on peut l’utiliser dans toute la maison et si des produits existent pour tous les usages.
    L’intérêt de ce type de produit réside dans son utilisation en tant que pare-vapeur côté intérieur des parois ainsi qu’en amélioration du calfeutrement par augmentation de l’étanchéité à l’air de parois non isolées si la réalisation est parfaite.
 
    La résistance thermique de ce type de produit varie de 0,1 à 0,4 m2.K/W, il est donc relativement faible en terme d’isolation « pure ». Sa résistance au feu est classé B2 (ex M1).
 
    Ce produit a une utilisation intéressante lorsqu’il est placé entre un mur non isolé et un radiateur car il permet de renvoyer la chaleur émise par le radiateur vers la pièce; sa performance thermique en tant qu’isolant demeure limitée, elle est de l’ordre de 5 à 20 fois inférieures aux performances thermiques exigées dans les bâtiments neufs chauffés mais son utilité demeure intacte dans le cadre de la réalisation d’une ou deux lames d’air, imperméables à l’air, en contact avec la face peu émissive de l’isolant mince comme isolation supplémentaire, ou dans le cadre de la réalisation d’un pare-vapeur efficace face intérieure des parois, amélioration de l’étanchéité à l’air de parois non isolées.
    Par contre, on évitera l’utilisation en écran de sous-toiture du fait de sa grande étanchéité à la vapeur d’eau ce qui aurait pour effet de créer de la condensation.
 
 
    En bref, il n’y a pas de bons et/ou de mauvais isolants, chacun à son utilité. C’est surtout la mise en œuvre qui est importante et doit être la plus soignée possible afin d’éviter les ponts thermiques, la présence d’humidité due à la condensation….Ensuite, votre choix dépendra de votre propre sensibilité et de vos propres convictions.
 
 
Choisir le bon isolant thermique
 
    La principale fonction de l’isolant est de conserver la chaleur à l’intérieur en hiver et la fraîcheur en été. Pour être efficace, l’isolant doit :
 
                Etre résistant au flux de chaleur
                Remplir tout l’espace uniformément
                Etre durable; dans certains cas
                Résister à la chaleur ou à l’humidité  
 
    Différents matériaux isolants peuvent être utilisés à divers endroits de l’enveloppe de la maison, selon l’espace disponible, l’accessibilité et autres exigences d’installation.
 
    Nous vous avons donné ci-dessus une liste des isolants avec leurs avantages, les modes d’utilisation mais aussi leur fonction. La liste n’est bien sûr pas exhaustive.
 
    Le choix de l’isolant dépend de l’usage que vous comptez en faire. Dans la plupart des cas, il ne suffit pas de se demander si l’isolant peut garder la chaleur en hiver ou la fraîcheur en été, à l’intérieur. Dans certaines situations précises, il faut aussi se poser d’autres questions tout aussi importantes, comme celles qui suivent :
 
        * L’isolant peut-il résister à des températures élevées ?
        * Est-il résistant à l’humidité ?
        * Peut-il réduire la transmission de la vapeur d’eau ?
        * Peut-il résister au mouvement de l’air ?
        * Lorsqu’il est utilisé comme il se doit, l’isolant a-t-il besoin d’un enduit ignifuge ?
 
    Une fois le matériau choisi pour l’application voulue, il faut ensuite tenir compte des facteurs suivants :
 
        * Est-il relativement facile à poser ?
        * S’agit-il du meilleur achat compte tenu de l’espace accessible (une valeur isolante élevée s’il y a beaucoup de place, ou une valeur isolante élevée par rapport à l’épaisseur de l’isolant s’il n’y a pas beaucoup de place?
        * Est-il possible de s’en procurer près de chez vous ?
        * Sera-t-il facile de combler entièrement le vide avec cet isolant ?
        * Est-il assez souple pour remplir les vides de formes irrégulières ?
        * Est-il assez rigide pour supporter les matériaux de revêtement et résister aux pressions ?
        * Est-ce qu’un isolant nécessite plus de produits accessoires que d’autres (revêtements ignifuges, fourrures, pare-vapeur) ?
 
    Bref, le choix de l’isolant dépend largement de l’usage que vous voulez en faire.
 
    Le coût est évidemment un facteur à considérer lorsqu’on choisit un matériau. Le coût est habituellement moins élevé lorsque l’isolant est en vrac ou en rouleau que pour l’isolant en panneau rigide ou en mousse. Toutefois, le prix du matériau de base ne couvre qu’un aspect. Dans certains cas, des frais d’installation peu élevés ou la préférence pour une méthode d’isolation particulière de la part de l’installateur peuvent compenser le prix plus élevé des matériaux. Il serait plus juste de comparer les coûts globaux qui comprennent le coût de l’isolant, des accessoires nécessaires et de l’installation.
 
    Les isolants sont fabriqués à partir de diverses matières, y compris le verre fondu transformé en fibres, les roches volcaniques expansées, les journaux recyclés et la mousse plastique.
    Toutefois, il n’existe que quatre formes de base, ce qui facilite grandement leur classification : l’isolant en rouleau, l’isolant en vrac, l’isolant en panneau rigide ou semi-rigide et l’isolant en mousse à vaporiser.


---------------
JPO
n°2661
jose6440
profil
Avatar
Posté le 11-12-2008 à 06:01:47  answer
 

salut 32jpo1956
 
super ton expose , c'est clair , et chacun pourra choisir en connaissance de cause  
pour moi se sera certainement de le mousse vaporise !!
 
a+ jose


---------------
http://jose6440.skyrock.com/
 
Nouveau  projet  http://joseb10m.skyrock.com/
n°2662
gasmobil
eh ben, y a du boulot
profil
Avatar
Posté le 11-12-2008 à 08:08:10  answer
 

Depuis le temps que je le dit.
attention à l'isolant mince.
Même avec la pose correcte avec les 2 lames d'air, c'est pas le top.
en plus si on respecte la technique de pose, on perd l'avantage de l'isolant mince, justement, sa minceur. On se retrouve alors avec l'épaisseur d'un procédé plus conventionnel mais aussi plus performant.  
Alors à épaisseur égale, autant choisir un truc qui isole vraiment.
 
Cordialement.


---------------
http://gasmobil.blogs-de-voyage.fr/
 
http://gasmobil.skyrock.com/
n°2663
MarcP
profil
Avatar
Posté le 11-12-2008 à 10:20:59  answer
 

Salut 32jpo56,
Autant je suis d'accord sur la majorité des points, autant certains ressemblent plus à de la propagande (c'est l'article de http://www.notre-planete.info/forums/read.php?23,46501 que tu as repris ?)

Citation :


  Le polystyrène expansé est fabriqué à partir du naphta, produit issu du raffinage du pétrole, ce qui permet une valorisation de ce produit. Le polystyrène est composé de 2% de matière et de 98% d’air, on obtient tout d’abord un monomère styrène se présentant sous forme de petites billes polymérisées en présence de vapeur d’eau et de pentane, qui sont dilatées puis expansées grâce à la vapeur d’eau. Elles peuvent atteindre jusqu’à 50 fois leur volume initial.
 
    Ce produit est insensible à l’eau et imputrescible, le grand nombre de cellules d’air intégrées dans la structure même du produit lui permet de jouer le rôle de barrière aux flux thermiques chauds ou froids et d’atténuer de manière considérable les échanges thermiques. Il garde donc ses propriétés thermiques, acoustiques et mécaniques dans le temps. Sa mise en oeuvre est très facile puisque le polystyrène est léger, il ne nécessite aucune protection puisqu’il est inerte et ne génère aucun produit allergisant. Il ne libère pas de composé organique volatile (COV).
 
    En fin de vie, celui-ci est totalement recyclable, il sera soit broyé pour produire à nouveau du polystyrène, ou ajouté à d’autres produits comme le béton pour fabriquer du béton allégé, il pourra être fondu, extrudé et cisaillé pour fabriquer d’autres polymères.
    Ce produit est inflammable, vous pouvez demander un PSE ignifugé en cas de besoin. En brûlant, il libère du CO2, du CO, de la vapeur d’eau, de la suie mais pas d’autre gaz.
    Le polystyrène extrudé est fabriqué comme le PSE: panneau de mousse plastique constitué de fines alvéoles fermées contenant un mélange d’air et de gaz réfrigérants (fluorocarbone), ce qui lui confère un pouvoir isolant et surtout une résistance mécanique exceptionnelle; ce produit est obtenu par un procédé d’extrusion en continu.
 


Le polystyrène dégage de nombreux COV. Il relargue, entre autres, jusqu'à 50% du pentane qui entre dans sa fabrication. Quand il brule, il coule et emmet énormément de CO ce qui fait qu'il est interdit dans les hotels et autres batiments collectifs.
Loin d'etre la panacée décrite ;)


---------------
Linux : Un problême, une commande
Windows : Une commande, un problème
n°2718
32jpo1956
Toujours +
profil
Posté le 04-01-2009 à 20:09:42  answer
 

Je suis d'accord qu'il faut toujours imaginer certaines situations comme l'incendie par exemple. Il faut admettre que c'est très rare et avec des alarmes adaptées le risque est encore plus faible. Je ne sais plus où j'ai pris ces infos mais elles se recoupent bien avec d'autres. je me suis fais un dossier par sujet il s'agit là d'explications simples. C'est vrai que l'idéal rapport qualité-prix-sécurité n'existe pas même si le liège (en connaissant l'origine de production et de fabrication) s'en rapproche pour le rapport qualité-sécurité. Bonne année à tous !


---------------
JPO
n°2731
gotlib
profil
Avatar
Posté le 05-01-2009 à 10:16:51  answer
 

Pour moi, il n'y a pas photo:  
Qualité-prix-sécurité = laine de roche
C'est un très bon isolant, il ne coute pas cher et il ne brûle pas.
Après ce sont des problèmes de particules...
 
Erik


Message édité par gotlib le 05-01-2009 à 10:18:05

---------------
Il n'y a pas de petit geste pour protéger l'environnement lorsque nous sommes 62 millions à le faire!
 
http://gotliberik.skyrock.com/
n°2733
MarcP
profil
Avatar
Posté le 05-01-2009 à 13:21:49  answer
 

justement, la laine de verre est moins toxique ;)


---------------
Linux : Un problême, une commande
Windows : Une commande, un problème
n°2756
32jpo1956
Toujours +
profil
Posté le 07-01-2009 à 07:03:58  answer
 

J'aime bien ce beau début d'un bout de débat d'un bon débit d'une histoire à dormir debout ! Comme quoi laine de roche, laine de verre, liège, polystyrène ... et la fibre de bois...et même le multicouches mince pour certains encore convaincus ???!!! L'esprit associatif c'est çà aussi respecter le pluralisme des idées et des convictions tout en apportant un maximum d'infos utiles à partager !


---------------
JPO

Aller à :
Ajouter une réponse